Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 15:01

b 011
Bonjour,
Merci pour votre site qui est très intéressant.
J'occupe une maison de taille moyenne avec un grand jardin. Nous y vivons à deux adultes, deux chats persans et une chienne Jack Russell de 3,5 ans qui nous apporte énormément de bonheur. Elle est équilibrée, travaille en obéissance et écoute parfaitement.
J'ai découvert il y a un peu plus d'un an le bouvier bernois dont je suis tombée raide dingue. J'envisage d'adopter un chiot femelle mais j'ai peur
de :
- rendre ma chienne malheureuse car elle devra dorénavant me "partager"
- casser la superbe relation et la complicité qu'il y a entre nous
- qu'elle n'accepte pas le nouvel arrivant.
Qu'en pensez-vous? Merci de m'aider à y voir plus clair.



Réponse

Les chiens sont des animaux sociaux, naturellement enclins à vivre en groupe. A priori, donc, c'est une bonne idée de vouloir accueillir un deuxième animal chez vous. Néanmoins, vous avez raison de vous poser quelques questions :

La première consiste à vous demander si votre chienne s'entend bien avec ses congénères : a t-elle été correctement socialisée, est-elle sociable avec les autres chiens ? Assurez-vous ensuite auprès de l'éleveur ou du propriétaire que le chiot que vous souhaitez acquérir a lui aussi été familiarisé à ses congénères, mais aussi aux chats, puisque vous en possédez deux. Ces premières précautions prises, la prise de contact n'en sera que facilitée.

Il est vrai que le quotidien de votre chienne va connaître quelques bouleversements : vous serez moins disponible pour elle, qui ne sera plus l'unique «centre d'intérêt» de la famille. L'arrivée d'un autre chien est donc un événement important, qui va exiger de votre chienne une période d'adaptation, au cours de laquelle votre attitude sera importante.

A l'arrivée du chiot, laissez-les faire connaissance, sans intervenir. Naturellement, votre chienne va «gérer» sa jeune congénère, des codes vont se mettre en place. Faites-leur confiance et rappelez-vous que les chiens sont faits pour vivre ensemble !

Une fois les présentations faites, veillez à ce que les règles de vie soient les mêmes pour les 2 chiens, l'un ne devant pas être privilégié à l'autre !

Montrez-vous chaleureuse avec votre chienne en présence du chiot, et à l'inverse, un peu plus indifférente quand il est est ailleurs. Promenez-les ensemble et associez-les aux jeux, de manière à rendre la présence de l'autre plus agréable. Enfin, chacun devra dormir dans son panier et manger dans sa propre gamelle.

Rassurez-vous, la complicité persistera, si vous le décidez. A vous donc, de ne pas trop «papouiller» le chiot, de ne pas délaisser votre chienne et de lui conserver quelques moments rien qu'à vous (ex : une promenade).

Votre chienne va devoir apprendre à vous partager, mais les canidés s'adaptent plus vite que les humains. Restez optimiste et dites-vous que l'arrivée de ce chiot sera un bien joli cadeau pour elle.

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 14:52
Bonjour,


Il y a 3 mois, j'ai acheté une très belle chienne Husky malamute dans un grand élevage à la campagne où les chiens vivent dans des boxes. Ce chien avait 4 mois et l'éleveur avait du mal à la placer car elle avait été «déclassée» à cause d'un problème physique. Quand je suis allée la voir, j'ai tout de suite vu qu'elle était craintive, mais j'ai cru que c'était l'émotion et que ça irait mieux à la maison.

Pourtant, le problème est toujours le même aujourd'hui. Elle a beaucoup moins peur de moi et de mon mari, mais sinon, on peut dire qu'elle a peur de tout. Je pense que son éleveur l'a maltraitée, car ce n'est pas normal. Nous habitons dans une grande ville et la promenade est très difficile, car notre chienne panique et se met à tirer sur sa laisse comme une folle. On nous a conseillé de la forcer aux promenades pour l'y habituer, mais je trouve que c'est pareil. Et à la maison, même chose, un rien l'affole. Qu'en pensez-vous?



Bonjour,


Tous les êtres vivants sont sujets à la peur, une émotion vitale qui permet la conservation des espèces. Certains individus sont plus craintifs que d'autres, soit parce qu'ils ont été maltraités, parce que leur lignée était déjà craintive, ou encore à cause d'un traumatisme. Mais la peur peut également provenir des conditions d'élevage de l'animal.

La grande majorité des élevages est gérée par des professionnels qui connaissent bien le chien et se soucient de son bien-être. Mais dans quelques autres, des dizaines de chiots vivent totalement coupés du monde dans des boxes rutilants, mais sans jamais êtres stimulés.

Sans être péremptoire, il est donc possible que votre chienne souffre de ce que l'on appelle le Syndrôme du Chenil : un animal adulte qui a passé les 12-13 premières semaines de sa vie dans un environnement confiné, pauvre en stimulations variées ressent une peur panique quand il est confronté à la nouveauté : bruits, situations, certains êtres (humains ou autres). Avant donc de choisir son chien, la première précaution consiste à s'assurer qu'il a été correctement stimulé au cours de sa prime enfance, soit en ayant accès à la maison de l'éleveur, soit en bénéficiant d'une pièce d'éveil.

Le SDC est un état malheureusement définitif qui s'avère très handicapant dans le cadre d'une vie de famille «normale», mais avec le temps et la patience du propriétaire, on observe des améliorations.

Sachez donc que votre compagnon va progresser. Pour l'y aider, commencez par la promener au calme à la campagne, ou à défaut, dans un grand parc. Puis, en fonction de ses progrès, vous pourrez la confronter à des lieux de plus en plus stimulants. Pour autant, il s'agira d'avancer étape par étape, ce qui peut prendre des semaines. Si elle ressent de la peur, restez toujours calme et ne la forcez jamais à avancer afin de ne pas accentuer sa crainte et créer un véritable traumatisme. Faites demi-tour et rentrez tranquillement à la maison. Gardez à l'esprit que c'est à votre chienne de décider si elle peut ou non aller vers ce qui lui fait peur.

Avec le temps et grâce à votre compréhension, vous constaterez des progrès encourageants et la complicité avec votre chienne en sera renforcée.

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 14:35

Bonjour,

Je suis propriétaire d'un yorkshire de 5 ans qui s'appelle Idefix. C'était le chien adoré de mon mari qui est décédé il y a quelques semaines. J'essaie de le remplacer et je m'en occupe beaucoup, je le promène, je l'emmène partout avec moi. Le problème, c'est qu'il se met à faire pipi la nuit et il devient grognon. Je sais qu'il est malheureux en ce moment, mais il a quand même essayé de me mordre l'autre jour quand j'ai voulu le faire descendre de mon fauteuil. J'ai l'impression que plus je suis gentille avec lui, plus je réponds à ses «désirs», moins il m'aime.



Bonjour,

Idefix avait une relation privilégiée avec votre époux, mais il doit désormais apprendre à vivre différemment, sans lui.

Vous avez raison de vouloir vous en occuper du mieux possible, mais il s'agit aussi d'éviter les excès d'attentions qui peuvent entraîner une perte d'autonomie chez le chien. Il peut alors avoir du mal à gérer vos absences, même courtes, et développer des comportements inadaptés, tels que la malpropreté.

Par ailleurs, Idefix doit comprendre que c'est vous qui décidez à la maison. Il est nécessaire que vous affirmiez votre autorité en cessant de répondre à toutes ses demandes et en imposant vos règles avec fermeté. C'est de cette manière que vous rétablirez des relations agréables avec votre chien.

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 14:53

Bonjour,
Ma mère a un fox terrier de 7 ans qui pose des problèmes de voisinage.

Il a toujours plus ou moins aboyé quand il est tout seul et il a un tempérent agressif, car il a tendance à vouloir mordre quand on veut lui mettre un collier par exemple.

A cause des aboiements, ma mère reçoit des mots dans sa boîte aux lettres. Elle a essayé plusieurs méthodes : l'enfermer dans la maison mais il faisait partout et saccageait la maison, lui mettre un collier électrique mais ça ne marche pas, lui mettre une muselière, mais il aboie quand même.

Pouvez-vous me dire ce que l'on peut faire car ma mère ne sait plus comment s'y prendre, elle est désemparée.








Bonjour,
Les aboiements intempestifs sont une source fréquente de conflits entre voisins. Il est parfaitement possible de les faire disparaître, pour peu que l'on cherche à les comprendre, car un chien aboie rarement sans raisons.

Le fox de votre maman n'aime peut-être pas rester tout seul, sa maîtresse lui a-t-elle appris à rester seul ? Il peut également être trop dépendant et ne pas supporter ses absences, même courtes.

Les aboiements peuvent aussi manifester de l'inquiétude, à cause par exemple de bruits inhabituels dans le voisinage. Un chien inquiet peut chercher par ce moyen à donner l'alerte (une sorte de «qui va là?») et tenter de faire fuir d'éventuels intrus.


Votre maman l'a bien compris, l'enfermer dans la maison ne fait qu'accroître son désarroi et renforcer ses angoisses. Quant au collier électrique, il s'agit d'une méthode très douloureuse, coûteuse et pas toujours efficace. S'il empêche parfois les aboiements, bien souvent, l'animal évacue sa détresse par d'autres comportements gênants. Le chien de votre maman n'est probablement pas «agressif», il a juste compris que ce collier est très douloureux pour lui !

Un comportementaliste certifié vous aidera à déterminer la cause de ces aboiements et vous conseillera afin de les faire disparaître.

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 14:46

Bonjour, et merci beaucoup pour votre site.

J'ai un petit bichon maltais "Raoul" et j'en suis complètement gaga, même un peu trop. Mais voilà, je viens de craquer pour un chien "beagle" de 10 ans qui s'appelle aussi RAOUL, qui se trouve dans un refuge depuis déjà un certain temps. Mais voilà, j'habite en appartement et je travaille toute la journée. Pensez-vous que mon chien, qui a 8 ans, pourrait accepter un autre compagnon à la maison ? Merci de m'aider a prendre un décision sensée par rapport à une adoption.


Bonjour,

C'est un beau geste que d'adopter un chien abandonné et âgé de surcroît, mais vous avez raison de prendre quelques précautions auparavant.
Faites d'abord les présentations dans un endroit neutre et suffisamment vaste, un jardin par exemple. Les deux chiens devront être détachés, car la rencontre serait plus sensible en laisse (elle empêche la fuite, donc incite à l'agression).
Raoul 1er - appelons-le comme cela ! - a l'exclusivité de vos caresses, il lui faudra donc s'habituer à la présence «envahissante» d'un congénère. Afin de l'y préparer, diminuez progressivement le tem
ps d'attentions que vous lui accordez, car bientôt vous ne serez plus aussi disponible pour lui !

L'idéal serait ensuite de prendre quelques jours de congés, le temps que les deux Raoul apprennent à cohabiter.
Chacun devra avoir son espace à soi bien délimité, avec une gamelle et un panier. Des relations de hiérarchie vont naturellement s'établir entre les 2 chiens, laissez les choses se faire, n'intervenez que si la situation dégénère.

Il est vrai qu'un chien n'est pas fait pour rester tout seul toute la journée, mais la plupart s'en accommode. Sachez cependant qu'un beagle est un chien de chasse, il a donc des besoins bien spécifiques et de vraies longues promenades quotidiennes lui seront nécessaires - la pause pipi de 5 minutes seulement n'est pas faite pour lui ! -, pour assurer son bien-être et lui permettre de flairer à loisir (il a été sélectionné pour cela).

Soyez patiente, Raoul 1er et Raoul II auront besoin d'une dizaine de jours avant de prendre leurs marques vraiment. Enfin, évitez de trop couver le nouvel arrivant pour ne pas créer de dépendance. Soyez naturelle, présente, mais pas trop !

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 15:06


Bonjour,

Notre chien Bidule a 7 ans, il est très gentil, et nous l'avons depuis 6 mois. Il a été maltraité par son premier maître, nous l'avons ensuite adopté dans un refuge. Je me suis aperçue qu'il avait peur des gens, mais ça ne me dérangeais pas au début. C'est aussi un chien mordeur : il y a une semaine, il a grogné après notre voisin qui s'approchait pour lui dire bonjour, puis il lui a mordu la jambe assez gravement. Notre voisin n'est pas content. Il avait déjà fait la même chose avec notre neveu. Du coup, nous avons décidé avec mon mari de lui mettre une muselière quand nous le promenons. Nous ne voulons pas qu'il recommence, car j'ai l'impression qu'il devient méchant. Pouvez-vous me donner des conseils, car nous n'avons pas envie de nous en séparer, nous l'aimons beaucoup.




Chère Madame,

Bidule n'est pas un chien «mordeur», mais il est peut-être craintif et son passé traumatique le pousse à agresser dans certaines situations. La morsure est donc une manifestation de sa peur, qui est le principal problème à résoudre.
Votre neveu et votre voisin croyaient bien faire en s'approchant de votre chien, mais leur attitude à déclenché chez lui une peur intense, ce qui l'a contraint à mordre pour se protéger.
Gardez à l'esprit que plus il y aura d'espace entre Bidule et «les autres», plus on réduira les risques de récidive. Aussi, demandez à vos visiteurs de ne pas chercher à le caresser, l'initiative doit venir de Bidule. C'est en l'aidant ainsi à reprendre confiance que vous éviterez une nouvelle agression.
La muselière est, je le comprends, un outil rassurant pour vous, mais elle rend Bidule très vulnérable, lui qui est déjà peu confiant. En effet, ses crocs sont pour lui son seul moyen de défense, car contrairement au chat, le chien n'est pas adroit avec ses pattes. La muselière risque donc d'accentuer sa peur...et les conduites agressives.
Enfin, soyez rassurée, Bidule n'est pas devenu méchant, car la méchanceté n'est pas une affaire de canidés, mais d'humains uniquement.

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 14:02

Bonjour,

Ma chienne a 12 ans et depuis 1 an, elle fait pipi partout lorsque je m'absente même peu de temps (par terre, sur les coussins, sur les tapis). Le sol est véritablement jonché de pipis. Depuis 2 semaines, elle commence à détruire les rideaux ou des bas de porte. Quand je suis là, tout se passe bien, mais elle tremble de partout quand je pars au travail. Peut-on faire quelque chose à son âge ?

Réponse :

Bonjour,

Dans un premier temps, je vous conseille fortement une consultation chez votre vétérinaire, afin de vous assurer que la malpropreté de votre chienne n'a pas une origine physiologique. L'incontinence urinaire est, en effet, un problème fréquent chez l'animal âgé. 
Un chien en bonne santé qui se met soudainement à faire des bêtises et qui devient malpropre en l'absence de son propriétaire, exprime un malaise face à une situation à laquelle il ne parvient pas à s'adapter. De notre point de vue d'humains, ce comportement est bien difficile à comprendre, mais d'un point de vue canin, il n'est pas anormal. Par ailleurs, le chien senior est plus vulnérable (diminution de l'ouïe et de la vue) et sensible aux changements. Ce n'est donc ni caprice, ni une vengeance de la part de votre chienne, mais l'expression d'une gêne qu'il conviendrait d'identifier, avec l'aide éventuelle d'un spécialiste.

 

Repost 0
Published by Marie Marchesseau - dans Vos questions
commenter cet article