Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

On ne s'improvise pas comportementaliste, une solide formation est indispensable afin d'apporter le soutien adéquat aux propriétaires déroutés. Si vous souhaitez donc faire appel à ses services, n'hésitez pas à vous renseigner sur le contenu de sa formation. Et passez votre chemin si on vous répond que l'on a "tout appris sur le tas" !

J’ai personnellement suivi la formation dispensée par l’éthologiste Michel Chanton (http://www.michel-chanton-ethologiste.com) dépositaire du terme " comportementaliste " à l’INPI et créateur en 1986 du métier de comportementaliste en France.

 

Cette formation s'articule autour de :

- L’éthologie ou " biologie du comportement ", l’étude des interactions entre l’animal et son milieu naturel ou familier.

Les fondements de l’éthologie remontent au XVIIème siècle, mais elle trouve son origine moderne avec les travaux de Konrad Lorenz (1903-1989) et Nicolaas Timbergen (1907-1988) dans la première partie du XXème siècle.

L’éthologiste (ou éthologue) étudie notamment les éléments qui influent le répertoire des comportements de l’animal : ses comportements sociaux, territoriaux, sexuels, alimentaires, ou encore la communication.

 

- La systémique, appelée également "approche de Palo Alto" est une branche de la psychologie mise au point dans les années soixante par un groupe de chercheurs américains. Le but de cette approche est de considérer un système (ou un groupe) dans sa totalité et de se concentrer sur les interactions ainsi que leurs effets entre les éléments constituant ce groupe.

 

- La communication homme/chien est la clé d'une cohabitation réussie. Nous l'avons expliqué précédemment, humains et canidés vivent dans des mondes sensoriellement différents, ils perçoivent donc leur environnement de manière bien distincte. Ils parviennent pourtant à communiquer harmonieusement tant que l'animal n'est pas placé dans une situation ambigüe ou que l'on n'attend pas de lui des comportements humains !

 

- La conduite d'entretiens semi-directifs, basée sur l'écoute et l'analyse d'entretiens enregistrés, sur la sémantique générale ou encore les techniques d'évaluation du discours.

 

- La remise d'un mémoire consacré au chien familier.

Partager cette page

Repost 0
Published by