Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Depuis 4 ans, je suis bénévole au refuge Des Animaux et des Hommes à Bouguenais, en Loire Atlantique (http://www.desanimauxetdeshommes.com), qui accueille une trentaine de chiens, et des chats abandonnés ou retirés à leurs propriétaires pour mauvais traitements. De mon point de vue, s'investir en faveur des animaux est un acte très fort, et c'est pour cela que j'ai longuement réfléchi avant de m'engager. Il n'est pas facile de pousser pour la première fois les portes d'un refuge, car on sait que l'on va être confronté à l'irresponsabilité des Hommes.

Tout est fait ici pour que le séjour des chiens soit le moins pénible possible : le site comprend 4 grands chenils divisés en 6 boxes. Les animaux bénéficient tous d'un vaste box intérieur et d'une courette où ils peuvent se dégourdir les pattes. Il y a beaucoup à faire pour garder les lieux propres, les bénévoles et les salariées accomplissent pour cela des tâches nombreuses et variées : entretien des boxes, promenades des animaux, jeux, toilettage et brossage, etc. S'ils le souhaitent, il peuvent aussi diffuser des prospectus afin de mieux faire connaître le refuge, ou effectuer des travaux administratifs, du jardinage et du bricolage.

J'ai choisi, quant à moi, d'être «aide animalière» et tous les dimanches matins, je participe au nettoyage des boxes en compagnie de quelques autres bénévoles. Mon travail ne se limite pas à l'entretien, car parfois, on assiste aussi l'animalière pour les soins aux chiens malades. C'est également un moyen de mieux les connaître en leur apportant un peu d'affection.

C'est une activité très enrichissante, mais qui requiert une certaine solidité psychologique. La misère canine est sans bornes, et certaines causes d'abandon sont révoltantes. Par ailleurs, des chiens arrivent au refuge dans un état déplorable, parfois très mal en point. Je me rappelle cette chienne croisée boxer, minée par la galle et maigre à faire peur. On l'avait découverte par hasard, attachée et sans forces sur un terrain vague. Manifestement, cela faisait des jours qu'elle vivait là, abandonnée par des maîtres indignes. Recueillie par le refuge, bien alimentée et soignée, elle a vite recouvré la santé et sa joie de vivre, et a été rapidement adoptée par une famille aimante.

A chaque fois qu'un chien quitte le refuge avec ses nouveaux adoptants, frétillant de joie et de reconnaissance, alors on se dit que notre travail n'est pas vain !

Partager cette page

Repost 0
Published by